Plus de 250 métiers dans tous les domaines

Artisanat et métiers d'art
> 10 résultats
bijoutier/ère-joaillier/ère
Avec les pierres et les métaux précieux (or, argent, platine) comme matières premières, le bijoutier-joaillier fabrique des bagues, bracelets, colliers et objets de parure, selon des techniques anciennes ou plus modernes. En tant que bijoutier, il crée ou répare les bijoux. Comme joaillier, il monte les pierres précieuses. Mais le plus souvent les deux activités se recouvrent. Exercé en atelier (comme salarié ou artisan indépendant), c'est un métier qui exige méticulosité et perfectionnisme.
bronzier/ère
Le bronzier travaille et transforme le bronze en objets d'art ou décoratifs. À chaque étape de la réalisation d'un bronze correspond un savoir-faire spécifique : tourneur, repousseur, ciseleur, monteur et finisseur. Leur point commun : contribuer à l'entretien de la mémoire collective en perpétuant des techniques de travail anciennes. Professionnel vivant avec son temps, le bronzier participe aussi à la création de pièces modernes pour des particuliers, des hôtels et maisons de luxe, des musées...
facteur/trice d'instruments
Luthier, facteur d'orgues, de pianos... ces facteurs d'instruments les fabriquent, les réparent et les restaurent. Pour parvenir à vivre de leur métier, véritable sacerdoce, ils doivent consacrer deux tiers de leur temps à des activités de restauration, de réparation et, parfois, d'expertise. Les places sont limitées dans ce petit monde des artisans d'art.
ferronnier/ère d'art
Spécialiste du fer forgé, le ferronnier d'art fabrique ou restaure des éléments de décoration intérieure et des ouvrages extérieurs. Plus que de la force physique, la ferronnerie d'art demande un travail minutieux et appliqué. En atelier, il façonne le fer, mais il peut aussi travailler le cuivre, l'inox, l'acier, le plomb... en fonction des pièces à réaliser.
orfèvre
Théière, timbale, couvert, ciboire... l'orfèvre est maître dans l'art de la fabrication et de la restauration des objets en métaux précieux ou non. Découper, tourner, aplanir ou repousser le métal n'a aucun secret pour lui. Ses mains expertes assemblent les différentes pièces de métal par soudure, puis effectuent les finitions (ciselage, gravure, polissage). Polyvalent ou spécialisé, cet artisan d'art doit faire face à un nombre limité de places sur le marché en baisse de l'orfèvrerie.
souffleur/euse de verre
C'est vers 75 ou 50 avant J.-C. qu'est née la technique du soufflage de verre, au Moyen-Orient. À l'aide d'une canne (un tube d'acier), le verrier se saisit d'une boule de verre en fusion, qu'il étire et façonne afin d'obtenir des objets de décoration. Avec peu d'élus à la clé, cette profession exige des qualités à la fois manuelles et artistiques.
styliste
Vêtements, chaussures, chapeaux et autres accessoires sont tous le fruit de l'imagination d'un ou d'une styliste. De la pointe de son crayon, le créateur de mode dessine les collections de demain. Formes et lignes, gammes de coloris, tissus... rien n'est laissé au hasard par ce professionnel qui travaille en équipe, en tenant compte du marché. La diversification des modes et le renouvellement rapide des collections offrent de nouveaux débouchés.
tapissier/ère d'ameublement
Outre ses propres créations, le tapissier d'ameublement procède à la restauration de sièges anciens ou contemporains, et habille murs et fenêtres à l'aide de tentures, voilages et rideaux... Il peut exercer en milieu artisanal ou industriel. Son travail, qui débouche parfois sur la décoration d'intérieur, exige habileté, goût artistique et sens relationnel.
verrier/ère au chalumeau
Il étire, file, souffle, tord... toujours le même matériau, plus ou moins transformé : le verre. À la pointe de son chalumeau, ce professionnel transforme en un tournemain des tubes ou des baguettes de verre en vase, en lampe, en écran ou en paire de lunettes. Le verrier au chalumeau est rarement artisan dans la verrerie décorative. On le rencontre surtout dans la verrerie technique qui produit, par exemple, des enseignes, du matériel optique ou de laboratoire.
vitrailliste
Le vitrailliste est un artisan spécialisé dans la création et la rénovation de vitraux. Pour travailler le verre, il utilise des techniques délicates, qui exigent patience et habileté. Ses ouvrages jouent sur les couleurs, la lumière et la transparence du verre. Il évolue en atelier ou sur des chantiers, notamment lorsqu'il oeuvre à la restauration d'un monument religieux. Des connaissances en histoire de l'art lui sont donc utiles. Le vitrailliste peut également créer de nouveaux vitraux pour les particuliers.
Retour haut de page