Plus de 250 métiers dans tous les domaines

Communication, Arts et spectacle
> 19 résultats
accessoiriste
L'accessoiriste agit sous la responsabilité du chef décorateur et du metteur en scène. Il fournit les objets nécessaires à la réalisation d'une production artistique tout en respectant un budget. Créatif et manuel, il peut fabriquer de toutes pièces certains accessoires. Ceux-ci donnent de la crédibilité à une scène ou un personnage. Intermittent du spectacle, l'accessoiriste vit au rythme des représentations ou tournages.
animateur/trice 2D et 3D
C'est à l'animateur 2D et 3D de traduire l'expressivité des traits et la fluidité des gestes des personnages d'animation. À la fois artiste et technicien, il doit apprendre à travailler au sein d'équipes pluridisciplinaires (designers, infographistes...). Les débouchés restent limités, mais des opportunités existent au sein des sociétés de production télévisuelle, le Web et la publicité. La condition : accepter la précarité inhérente au statut d'intermittent du spectacle.
attaché/e de presse
Porte-parole d'une entreprise auprès des médias, l'attaché de presse joue un rôle clé dans la diffusion de l'information. Il prépare des communiqués et des dossiers pour les journalistes, et les leur envoie, organise à leur intention des séances d'information, voire des voyages de presse (dont ils se feront l'écho) et répond à toute demande complémentaire... Puis il évalue les retombées médiatiques de ses actions. Indépendant ou salarié, il exerce dans une entreprise, une agence ou auprès d'un artiste.
chargé/e d'études média

Le chargé d'études média choisit les supports (presse, radio, télé, Web...) les mieux adaptés à la diffusion d'un message publicitaire, tout en veillant à respecter un certain budget. Très au fait de l'actualité des médias, il se plonge dans l'analyse de nombreuses études (d'audience, de consommation...) pour établir un plan média. Il en suit l'exécution et le modifie s'il ne donne pas les résultats escomptés ou s'il n'atteint pas sa cible. Curiosité et esprit de synthèse sont indispensables.
chargé/e de communication interne

Courroie de transmission entre la direction et les salariés, le chargé de communication interne informe et tente de faire adhérer les salariés aux valeurs de leur entreprise. Il définit et met en oeuvre les actions de communication en fonction de la stratégie de l'entreprise. Il peut travailler en agence de communication, dans le secteur public, une association ou dans une grande entreprise où il sera rattaché à la direction générale, à la direction de la communication ou des ressources humaines.
chargé/e des relations publiques

Le chargé des relations publiques (RP) cherche à promouvoir l'image de son entreprise auprès d'interlocuteurs extérieurs. Il étudie le public visé, ses opinions et ses comportements. Il analyse les activités et les produits de son entreprise, et évalue leur impact et leur notoriété. Campagnes publicitaires, visites, expositions, séminaires, dossiers de presse, développement d'une identité visuelle, etc., les moyens dont il dispose pour valoriser l'entreprise ou l'institution sont nombreux.
chef/fe de publicité

Commercial avant tout, le chef de publicité exerce son activité chez un annonceur, dans une agence ou une régie publicitaire. Ici, il communique sur les produits de son entreprise. Là, il coordonne des campagnes ou vend les espaces publicitaires du média pour lequel il travaille. Il doit avoir acquis une certaine expérience pour accéder à ce poste de deuxième partie de carrière.
concepteur/trice multimédia
Au carrefour de l'édition, de l'informatique et de l'audiovisuel, le concepteur multimédia conçoit des cédéroms, des DVD ou encore des sites Internet. Véritable architecte de la communication interactive, il fait en sorte que ses produits soient agréables, cohérents et simples à utiliser. Ses réalisations sont destinées à des domaines aussi variés que la recherche scientifique, l'éducation ou les loisirs.
conseiller/ère espace info-énergie

Le conseiller info-énergie apprend au grand public l'art et la manière de maîtriser l'énergie dans l'habitat. À la fois informateur, éducateur et technicien, il reçoit les particuliers dans les associations et assure la promotion des énergies renouvelables. Expert en communication, ce pro du conseil de proximité sait démontrer l'utilité d'un chauffage solaire ou d'une installation géothermique dans la maison. Induire de nouveaux comportements écologiques est essentiel pour lui.
correcteur/trice
Le correcteur s'attache à améliorer les textes qu'on lui confie. Livre, article, site Internet, quels que soient le support et la nature de sa « copie », aucune erreur ? oublis, fautes, maladresses ? ne doit échapper à son oeil exercé. Une grande maîtrise du français, une solide culture générale et de gros dictionnaires (!) l'aident dans sa tâche. Concentration, rigueur et sens critique sont ardemment sollicités. Son dicton préféré ? « Ce qui se comprend bien s'énonce clairement. »
designer graphiste

Trouver l'idée originale, l'image qui marquera, tel est le rôle du designer graphique. Quel que soit le support (affiches, emballages, magazines, signalétiques, sites Internet, cd-rom, films publicitaires, jeux vidéo...), il traduit un message, en respectant un cahier des charges défini auparavant par le directeur artistique et le client, et crée une identité visuelle par un travail sur la forme, la couleur et la typographie. Ce professionnel de l'image peut intervenir aux différentes étapes de la réalisation : création, exécution, impression. Dans une petite structure, la polyvalence est de mise. Dans une agence de publicité importante par exemple, les postes sont plus spécialisés : en création ou en exécution. Si l'ordinateur est devenu un outil incontournable, une sensibilité à l'air du temps, pour comprendre ce qui peut plaire, est essentielle.
écrivain/e
Maniant les mots et la langue française à la perfection, l'écrivain rédige des histoires fictives ou réelles : romans, biographies, contes, essais, carnets de voyage, guides pratiques... Il se documente sur le sujet de son livre et se confronte au réel pour plus de crédibilité et pour que le lecteur puisse s'identifier aux personnages. Il passe ensuite de longues heures à écrire, réécrire, peaufiner et corriger son manuscrit. Son objectif : être repéré et publié par une maison d'édition.
étalagiste
L'étalagiste conçoit et réalise des vitrines, des intérieurs de magasins, des stands d'expositions et de salons dans le but d'attirer le client et d'augmenter les ventes. Maîtrisant parfaitement les techniques de présentation visuelle, il réalise et dispose son décor pour rendre plus attractifs les articles en maniant avec aisance les volumes, les couleurs, la lumière. Salarié ou indépendant, il allie créativité, sens commercial, goût de la mise en scène, résistance physique et disponibilité.
illustrateur/trice
L'illustrateur met en images un article de presse, un conte pour enfants ou un message publicitaire. Chaque fois, il crée un univers graphique en recourant à différentes techniques d'expression. Il travaille le plus souvent en indépendant (free-lance), mais les débouchés sont peu nombreux, que ce soit dans la presse, l'édition ou la publicité. Indispensable, le talent ne suffit pas. Il faut aussi beaucoup de personnalité pour démarcher les entreprises, se faire connaître, en un mot : se vendre.
machiniste constructeur ou plateau
Sur un plateau, le machiniste organise l'espace et le montage des décors d'un spectacle. En tant que machiniste-constructeur, il travaille dans un atelier et fabrique tous les éléments du décor en utilisant son savoir-faire dans les domaine du bois, du métal, de la ferronnerie... ou de la couture. En tant que machiniste de plateau, il fait fonctionner les décors. Son travail s'effectue le plus souvent en équipe. Entretenir un réseau professionnel, acquérir des compétences multiples... sont indispensables pour faciliter un emploi régulier dans un secteur où l'intermittence prévaut.
maquettiste
Le maquettiste conçoit et exécute des modèles de pages, appelés maquettes. Il calibre les textes, cadre les photos et joue sur les tons pour obtenir un résultat harmonieux. Le travail varie selon le support (magazine féminin, quotidien économique, site web) et le lectorat. Quel que soit son style, il allie qualités artistiques et connaissance technique des logiciels de PAO. Les places sont parfois chères à conquérir, que ce soit comme salarié ou indépendant.
régisseur/euse lumière
Le régisseur lumière est responsable de la préparation et de l'installation de l'équipement d'éclairage d'un spectacle. À la fois technicien et logisticien, ce professionnel doit adapter les techniques de l'éclairage aux projets du metteur en scène tout en respectant les contraintes du lieu et les règles de sécurité. Ce métier exigeant offre quelques postes dans des scènes conventionnées ; des possibilités existent néanmoins au sein de petites compagnies, où il peut exprimer son sens artistique.
webdesigner

À l'intersection des métiers de concepteur, de directeur artistique, d'infographiste, voire d'intégrateur, le webdesigner conçoit tout l'aspect graphique du site. Il doit respecter les désirs du client, les impératifs de marketing ou de communication, le public visé. Le webdesigner peut exercer en tant que free-lance, intégrer une agence web ou travailler directement pour un annonceur.
webmestre
Responsable d'un site Internet, le webmestre y ajoute du contenu (textes, images, sons...), résout les problèmes techniques et joue un rôle d'interface entre les différents intervenants (graphistes, rédacteurs...). Selon le type et la taille de l'entreprise, le métier diffère fortement. Certains webmestres s'occupent de la totalité d'un site, de la conception à la maintenance ; d'autres se spécialisent dans les aspects techniques ou rédactionnels.
Retour haut de page