Plus de 250 métiers dans tous les domaines

Santé, action sociale et aide à la personne
> 20 résultats
agent/e hydrothermal/e
L'agent hydrothermal adapte ses soins en fonction des recommandations du médecin et des attentes du client. Il met tout en oeuvre pour le bien-être et la sécurité de ce dernier. Il prépare les produits de soins et les appareils, réalise les enveloppements et les douches au jet. Il travaille dans les stations thermales, les centres de rééducation fonctionnelle, de thalassothérapie ou de balnéothérapie et, de plus en plus souvent, dans les spas ou centres aquatiques de détente et de remise en forme.
aide-soignant/e
Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignant assure l'hygiène et le confort des patients. Il participe aux soins sous la responsabilité de l'infirmier et contribue au bien-être des malades en les accompagnant dans les gestes de la vie quotidienne. Il travaille à l'hôpital, dans les maisons de retraite, les centres de soins et parfois à domicile. Sa mission s'effectue en collaboration avec toute l'équipe médicale.
assistant/e de service social

L'ASS (assistant de service social) aide les individus et les familles à faire face à des problèmes d'emploi, de budget, de logement, de santé... Il établit un bilan et propose des solutions. Il informe ses interlocuteurs sur leurs droits et les accompagne dans leurs démarches. Généraliste du secteur social, il exerce dans des structures variées : administrations de l'action sanitaire et sociale, associations, hôpitaux, prisons, entreprises...
assistant/e maternel/le
Préparer un goûter ou animer une séance de coloriage... L'assistante maternelle (99 % sont des femmes) veille au bien-être des enfants qu'elle garde. Après avoir reçu un agrément, elle peut accueillir 1 à 4 enfants à son domicile. Elle est responsable de leur sécurité et participe à leur éducation. Par des jeux et des activités d'éveil, elle favorise leur développement et leur apprentissage du langage et de la propreté. La plupart sont employées par les parents. Les crèches offrent également des emplois.
chargé/e de pharmacovigilance
Le chargé de pharmacovigilance évalue et surveille les risques liés à l'utilisation du médicament avant et après sa commercialisation. Il propose des mesures permettant de diminuer ces risques, de promouvoir le bon usage du médicament et de garantir la sécurité du patient dans le respect de la réglementation.
coiffeur/euse
Coupe au carré, dégradé, couleur, balayage, permanente, brushing... Le coiffeur met ses compétences au service de ses clients. Il les écoute, les conseille et leur propose des prestations adaptées à leurs cheveux et à leur personnalité. Métier d'art et de mode, la coiffure exige un goût sûr, mais aussi un sens commercial affirmé et des qualités relationnelles certaines. C'est enfin un métier fatigant, qui requiert une bonne résistance physique. Les professionnels travaillent en tant que salariés ou responsables dans des salons de coiffure, des centres de remise en forme ou à domicile.
conseiller/ère d'insertion et de probation
Le CPIP (conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation) suit les personnes condamnées par la justice pour les aider à retrouver une place dans la société et ne pas récidiver. Le CPIP, ouvert aux autres, ne craint pas d'affronter des situations difficiles. Il est capable de travailler avec de nombreux partenaires. Fonctionnaire recruté sur concours, il suit une formation spécifique pendant 2 ans.
conseiller/ère en économie sociale et familiale
Budget, alimentation, santé... autant de domaines où le conseiller en économie sociale et familiale intervient. Son rôle ? Recevoir des personnes en difficulté pour les aider à résoudre les problèmes de la vie quotidienne comme équilibrer ses dépenses ou régler ses factures. Implanté dans un quartier, il organise aussi des actions collectives telles que des séances de bricolage ou des stages d'insertion pour les chômeurs.
éducateur/trice de jeunes enfants

L'EJE (éducateur de jeunes enfants) a pour mission de favoriser l'épanouissement des enfants âgés de 0 à 7 ans, à travers des activités qui stimulent leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques. Il les accompagne à la fois dans l'acquisition de leur autonomie et dans l'apprentissage de la vie en communauté. Grâce à des jeux et à des animations, il met en place un projet éducatif. Ce spécialiste de l'éveil se distingue par sa patience et sa créativité.
éducateur/trice de la protection judiciaire de la jeunesse
L'éducateur de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) accompagne des enfants (ou des adolescents) en danger (physique ou moral), ou encore des mineurs délinquants. Il intervient au sein des familles ou dans des foyers de placement. Sa mission : rétablir des liens sains entre le jeune et sa famille, favoriser sa réinsertion sociale et le guider vers un projet de vie. Fonctionnaire, l'éducateur de la PJJ est recruté sur concours.
éducateur/trice spécialisé/e

Délinquance, toxicomanie, handicap physique ou mental... l'éducateur spécialisé est confronté aux difficultés d'enfants, d'adolescents ou d'adultes. Sa mission : aider ces personnes à préserver ou à restaurer leur autonomie par le biais d'activités socio-éducatives. Ce métier demande un bon équilibre personnel, des nerfs solides et une grande disponibilité. Agissant sur les fronts de la prévention comme de l'insertion, l'éducateur spécialisé travaille en institution ou en milieu ouvert.
esthéticien/ne-cosméticien/ne
L'esthéticienne-cosméticienne prodigue des soins du visage et du corps en institut de beauté, dans un centre de remise en forme, dans un hôpital ou à domicile. Elle peut aussi travailler en tant que démonstratrice de produits de beauté ou représentante de grandes marques. Accessible avec un CAP, un bac pro ou un BTS, ce métier requiert une parfaite maîtrise des techniques cosmétiques, beaucoup de psychologie et le sens du commerce.
infirmier/ère
C'est la profession paramédicale de loin la plus importante avec 515 000 infirmiers. 75 % sont salariés en hôpital public et privé, 13 % exercent en libéral et 12 % sont salariés non hospitaliers d'une autre structure : entreprise, établissement scolaire, association ou société d'intérim. Les infirmiers organisent et donnent les soins nécessaires à la santé de tous. Les modalités d'exercice sont très variées, mais il faut parfois assurer des permanences le jour, la nuit et les jours fériés.
infirmier/ère humanitaire

Qu'il exerce dans un camp de réfugiés, un centre de nutrition ou un hôpital local, l'infirmier humanitaire doit faire preuve d'une grande adaptabilité. Organisé, il sait planifier la prise en charge médicale et gérer un stock pharmaceutique. Il joue aussi un rôle important de superviseur et de formateur. Les soins sont souvent assurés par le personnel soignant local. Les ONG (organisations non gouvernementales) recrutent des infirmiers diplômés expérimentés.
moniteur/trice-éducateur/trice
Avec patience, disponibilité et écoute, le moniteur-éducateur apporte son soutien dans les actes de la vie quotidienne aux personnes en difficulté (enfants, personnes handicapées...). Il les aide à surmonter les épreuves qu'elles traversent et à retrouver leur autonomie. Au sein d'établissements spécialisés, il met en place des projets éducatifs et de loisirs pour faciliter leur intégration.
opticien/ne-lunetier/ère
L'opticien-lunetier n'est pas un vendeur comme les autres, puisque ses produits sont remboursés (en partie) par la Sécurité sociale. Son métier comporte un aspect technique : les verres sont ajustés et montés dans l'atelier de la boutique. Pour exercer, une seule voie d'accès : le BTS opticien-lunetier. Une formation dont les contenus sont exigeants. Mais les débouchés sont assurés, que ce soit dans les grandes enseignes ou dans les petits commerces indépendants.
préparateur/trice en pharmacie
Le préparateur en pharmacie est bien connu des clients des officines. Il seconde le pharmacien en délivrant des médicaments et d'autres produits de santé et de parapharmacie. Dans l'arrière-boutique, il gère aussi les approvisionnements, passe des commandes et confectionne des préparations sur prescription médicale. Dans ce métier, avoir à la fois le sens des responsabilités et celui des rapports humains est indispensable.
prothésiste dentaire
Cet artisan conçoit et fabrique des prothèses dentaires. À partir d'empreintes fournies par le dentiste, il réalise des couronnes, des bridges, des appareils d'orthodontie pour redresser les dents. Il façonne différents matériaux (céramique, résine, plastique, plâtre) en utilisant des techniques en évolution constante. Le prothésiste dentaire est habile de ses mains. Il aime la précision et se tient très au fait des nouveaux matériaux et des nouvelles technologies.
puériculteur/trice
La puéricultrice est une infirmière ou une sage-femme qui a suivi une formation spécialisée en soins médicaux pour les bébés et jeunes enfants. Elle veille à leur bien-être et conseille les parents en matière d'hygiène, de santé et de développement. Elle exerce dans les maternités, hôpitaux, crèches, haltes-garderies, centres de PMI (protection maternelle et infantile)... Même si la profession est majoritairement exercée par des femmes, elle est ouverte aux hommes.
technicien/ne de l'intervention sociale et familiale

Cuisiner, éduquer, conseiller, accompagner... le technicien de l'intervention sociale et familiale (TISF) assure une aide indispensable auprès des familles en difficulté. Auparavant appelé " travailleur familial ", c'est aujourd'hui un travailleur social à part entière qui possède un diplôme d'État. Son intervention vise à permettre l'intégration sociale, le développement et l'autonomie des personnes aidées. Il peut aussi travailler en équipe pour participer à des projets collectifs.
Retour haut de page