Plus de 250 métiers dans tous les domaines

Transformation de matériaux
> 8 résultats
charpentier/ère métallique

Le charpentier métallique est spécialisé dans la construction de ponts, d'immeubles et de pylônes. Ce travail demande des connaissances en calcul, en géométrie et en dessin technique, ainsi qu'une bonne résistance physique. Il travaille en atelier ou sur un chantier pour le montage. Les entreprises du BTP et de la métallurgie recrutent des charpentiers métalliques qualifiés pour remplacer les départs à la retraite notamment.
chaudronnier/ère

En atelier, le chaudronnier transforme le métal en feuilles, tubes ou profilés pour fabriquer des produits très variés. Après avoir pris connaissance des plans de l'ouvrage à exécuter, il prévoit la quantité de matière à utiliser, choisit ses outillages et, après traçage, procède à la découpe et à la déformation des différents éléments qu'il assemblera ensuite par soudage ou rivetage. L'activité exige de la précision, une habileté manuelle certaine et aussi la pratique de machines à commande numérique sophistiquées. Le travail demande une certaine résistance physique, de l'autonomie et une formation de base solide. Le bac pro est recherché par les employeurs du secteur.
mouleur/euse-noyauteur/euse
Le mouleur-noyauteur travaille en usine, où il réalise des moules qui serviront à couler le métal en fusion pour fabriquer les pièces de fonderie. Il part du modèle de la pièce à fabriquer et détermine les parties du moule : châssis, conduits nécessaires à la coulée du métal en fusion... Puis il moule l'empreinte correspondant à la partie pleine de la pièce à réaliser et les noyaux pour les parties creuses. Il doit faire preuve de capacités d'adaptation et d'une grande précision dans ses gestes.
opérateur/trice et technicien/ne en traitement des matériaux

L'opérateur ou technicien en traitement des matériaux travaille à l'amélioration des performances des produits de l'industrie, qu'ils soient en métal, en plastique ou dans un autre matériau. Il est chargé d'effectuer les traitements préconisés (bains chimiques, par exemple), en utilisant les installations appropriées.
serrurier/ère-métallier/ère
Le serrurier-métallier façonne toutes sortes de métaux : fer, bronze, étain, cuivre, aluminium... Ses réalisations ne se cantonnent plus aux clés. Il fait aussi de la ferronnerie d'art (des balcons, des rampes d'escalier...), des éléments d'aménagement (des portes, des fenêtres, des vérandas, des verrières...), des pièces de charpente (des ponts, des passerelles, des pylônes...). Résistant, ingénieux et précis au millimètre près, il est aussi créatif. Il travaille essentiellement dans les petites entreprises du bâtiment.
soudeur/euse
La soudure est le procédé d'assemblage de métaux le plus utilisé. Le soudeur doit posséder un bon niveau de qualification et de la dextérité pour fabriquer des objets usuels ou des équipements industriels. Plusieurs secteurs d'activité (aéronautique, construction navale, industrie nucléaire...) ont besoin du soudeur, aussi son environnement de travail est-il très variable.
technicien/ne des industries du verre

Loin de l'artisanat et des traditionnels souffleurs de verre, le technicien des industries du verre travaille dans un univers automatisé à l'extrême, dans le bruit et la chaleur des fours. Polyvalent, ce professionnel peut intervenir à tous les stades de la production du verre. Une grande habileté et une concentration de chaque instant lui permettent de former, à la perfection, une multitude d'objets du quotidien.
technicien/ne plasturgiste

Les besoins en techniciens plasturgistes sont importants. En effet, quoi de commun entre un pare-chocs, une prothèse médicale et un emballage alimentaire ? Les matières plastiques dont ils sont faits ! La plasturgie est une industrie innovante qui concerne tous les secteurs et qui se porte plutôt bien. De la conception jusqu'au produit fini, le technicien plasturgiste est présent à tous les postes et peut évoluer vers des fonctions à responsabilités après quelques années.
Retour haut de page