Les aides régionales pour l'employeur

Geste de travail d'un charpentier

 

Pour les contrats d’apprentissage signés avant le 1er janvier 2019 les aides nationales et régionales sont maintenues jusqu’à la fin du contrat :

  • l’aide régionale au premier apprenti
  • l’aide au recrutement d’apprentis supplémentaires
  • la prime régionale en faveur des employeurs formant des apprentis,
  • l'aide régionale pour la professionnalisation des maîtres d'apprentissage

  

A compter du 1er janvier 2019, la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit une aide unique aux employeurs d’apprentis. Cette aide forfaitaire est versée mensuellement par l’État à l’employeur au titre d’un contrat d’apprentissage conclu dans une entreprise de moins de 250 salariés et visant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au plus au baccalauréat.

Elle est fixée, au maximum, à 4 125 euros au titre de la première année du contrat, 2 000 euros au titre de la deuxième année et 1 200 euros lors de la troisième année. Lorsque le contrat a une durée supérieure à trois ans, le montant maximal prévu pour la quatrième année est de 1 200 euros.

Retour haut de page