Un formateur et un tuteur pour l'apprenti

Le rôle du maître d’apprentissage

Le maître d’apprentissage est un acteur clé pour la réussite du contrat d’apprentissage.

Plusieurs missions lui sont confiées :

accueillir et intégrer l’apprenti.e dans l’entreprise, suite au recrutement effectué par le dirigeant ;

transmettre ses savoirs et savoir-faire technique et contribuer à l’acquisition par l’apprenti.e des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé, en coordination avec le CFA ;

accompagner, conseiller et motiver l’apprenti.e tout au long de son parcours de formation ;

participer à l’évaluation professionnelle de l’apprenti.e et le préparer à la réussite au diplôme.

 

Les conditions d’exercice

Le maître d’apprentissage peut être le chef d’entreprise ou un salarié de l’entreprise. Il doit posséder la compétence professionnelle requise pour assurer la formation du jeune dont il a la responsabilité.

A savoir :

  • soit posséder un diplôme ou un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l’apprenti et justifier de deux années d’exercice d’une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le diplôme ou le titre préparé,
  • soit avoir exercé au moins trois ans une activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le diplôme ou le titre préparé.

Au maximum, un maître d'apprentissage peut suivre simultanément deux apprentis et un redoublant.

 

La formation du maître d’apprentissage

Professionnel, formateur, guide, référent : le maître d’apprentissage doit posséder des compétences multiples.

Pour l’aider dans cette fonction, des formations, initiale/socle ou de perfectionnement, sont proposées par les CFA, les branches professionnelles ou les réseaux.

Un recensement des formations proposées aux maîtres d’apprentissage permettra d’établir à terme un calendrier annuel qui sera accessible sur ce portail.

Les entreprises de moins de 250 salariés peuvent bénéficier d’une aide régionale de 500 € lorsqu’elles font suivre une formation à leur maître d’apprentissage.

Retour haut de page