Un formateur et un tuteur pour l'apprenti

Jeune apprentie et son maître d'apprentissage dans le secteur tertiaire

Le maître d’apprentissage est un acteur clé pour la réussite du contrat d’apprentissage. Plusieurs missions lui sont confiées : accueillir et intégrer l’apprenti.e dans l’entreprise, suite au recrutement effectué par le dirigeant ; transmettre ses savoirs et savoir-faire technique et contribuer à l’acquisition par l’apprenti.e des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé, en coordination avec le CFA ; accompagner, conseiller et motiver l’apprenti.e tout au long de son parcours de formation et participer à l’évaluation professionnelle de l’apprenti.e et le préparer à la réussite au diplôme.

Le rôle du maître d’apprentissage

Le maître d’apprentissage est un acteur clé pour la réussite du contrat d’apprentissage.

Plusieurs missions lui sont confiées :

accueillir et intégrer l’apprenti.e dans l’entreprise, suite au recrutement effectué par le dirigeant ;

transmettre ses savoirs et savoir-faire technique et contribuer à l’acquisition par l’apprenti.e des compétences correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé, en coordination avec le CFA ;

accompagner, conseiller et motiver l’apprenti.e tout au long de son parcours de formation ;

participer à l’évaluation professionnelle de l’apprenti.e et le préparer à la réussite au diplôme.

 

Les conditions d’exercice

Le maître d’apprentissage peut être le chef d’entreprise ou un salarié de l’entreprise. Il doit :

  • être salarié de l’entreprise
  • être volontaire
  • être majeur
  • offrir toutes les garanties de moralité

Ces compétences professionnelles sont en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.

A défaut de convention ou accord collectif de branche, peuvent être désignées maître d’apprentissage : 

  • Les personnes titulaires d’un diplôme ou d’un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l’apprenti et d’un niveau au moins équivalent, justifiant d’une année d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.
  • Les personnes justifiant de deux années d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti.

Au maximum, un maître d'apprentissage peut suivre simultanément deux apprentis et un redoublant.

  

La formation du maître d’apprentissage

Professionnel, formateur, guide, référent : le maître d’apprentissage doit posséder des compétences multiples.

Pour l’aider dans cette fonction, l’employeur veille à ce qu’il bénéficie des formations lui permettant d’exercer correctement sa mission. Un accord collectif d’entreprise ou de branche peut définir les modalités de mise en œuvre et de prise en charge de ces formations.

Retour haut de page